Pause estivale

Et bien presque un mois sans article, ça vous avait manqué hein?

Cela commence à devenir une habitude mais chaque année en juillet il y a comme un vide intersidéral par ici. Non pas que je le veuille ou que je le fasse exprès mais ici le mois de juillet est souvent chargé. La soeur de Benjamin et sa petite famille (qui vivent en Picardie l’année) viennent en vacances chez ses parents qui habitent le Var et nous les retrouvons donc tout les week-end pour en profiter un maximum au bord de la piscine, ça plus le fait qu’il fait souvent très chaud en juillet = très peu de couture. Et honnêtement cette petite pause me fait beaucoup de bien !

Par contre quand toute la petite famille repart, que les températures descendent un peu, que le mistral se lève ou qu’au boulot ça devient plus « cool » l’envie de coudre est assez impressionnante et devient très vite dévorante. Je me suis donc retrouvée ce week-end, le premier à la maison depuis 1 mois à me coudre deux robes et une jupe.

Aujourd’hui je vous présente donc une des deux robes, qui est découpée depuis presque un mois mais qui n’a vu le jour que ce week-end.

burda juin 2016 - août 2016

burda juin 2016 - août 2016

burda juin 2016 - août 2016

Le modèle vous l’aurez surement reconnu c’est la même que ma dernière cousette : la robe 115 du burda du mois de juin. Dès que j’ai eu fini de coudre ma première version, je savais qu’une seconde verrait le jour.

Je ne sais pas vous mais moi j’aime beaucoup coudre plusieurs fois un même patron. Déjà histoire de le rentabiliser, ou d’améliorer la première version (parce que même avec une toile il y a toujours des choses à améliorer) mais aussi parce que j’aime voir à quel point un même patron peut donner de versions différentes. C’est ce qui fait la beauté de la couture : un vêtement unique.

Du coup je ne vais pas vous refaire une tartine sur le pourquoi du comment j’en suis arrivée là, mon premier article est assez complet là dessus, je vais « juste » me pencher sur les modifications que j’ai apporté à cette version (en plus des précédentes).

  • La hauteur des bretelles que j’ai réduit de 1cm devant et 1cm derrière (donc 2cm en tout). En effet je trouvais que lorsque je portais ma première robe en étant assise les bretelles avaient  tendance à remonter. Du coup tant qu’à refaire une seconde version autant reprendre ce point. Le résultat est nikel
  • La largeur des bretelles. J’en avait également parlé lors de ma première cousette mais mes bretelles étaient plus fines que le modèle d’origine. Surement une erreur de recopiage de patron à la base, j’ai donc décidé d’élargir un peu celles de devant (flemme de recopier de nouveau le patron. Celles qui ont l’habitude de coudre du Burda avec ses planches surchargées me comprennent…) et celles du dos en haut afin de faire correspondre mon patron. Le résultat est lui aussi nikel
  • La profondeur du décolleté. Idem, j’avais relevé ce « soucis » lors de ma première version que je trouvais assez décolleté. Avec le recul je ne sais pas ce que j’ai fichu avec ma première version parce qu’elle est quand même 10 fois plus décolleté que la version de chez Bubu ou celles que j’ai vu sur le net (allez voir la version de Evepoisplume sur IG qui est absolument sublime). Pour être honnête ce décolleté ne m’empêche pas de la mettre (dixit la fille qui râlait cet hiver parce quelle trouvait que la robe Wren était un peu trop décolleté ^^’) tellement je l’adore mais pour cette seconde version je préférais jouer un peu sur les marges. Du coup au lieu de coudre à 1,5cm je n’ai cousu qu’à 1cm, ça + les bretelles remontées de 2cm = résultat parfait.

burda juin 2016 - août 2016

burda juin 2016 - août 2016

burda juin 2016 - août 2016

burda juin 2016 - août 2016

Et c’est tout. Pour la jupe, comme la première je suis partie sur une jupe froncée parce que ça correspond plus à mon style que des plis plats.

Franchement le résultat me plait énormément ! Portée aujourd’hui elle est comme la première très confortable, très agréable à porter et très seyante. J’aime les robes qui me font un beau décolleté, mettent en valeur ma micro poitrine et me permette de manger à volonté le midi 😉

burda juin 2016 - août 2016

burda juin 2016 - août 2016

burda juin 2016 - août 2016

burda juin 2016 - août 2016

Concernant le tissu j’ai décidé de partir sur du coton comme pour ma première version. J’avais envisagé l’éventualité de la faire dans une viscose mais définitivement je trouve que ce type de tissu (le coton) apporte un plus à ce type de robe, ne serait-ce qu’au titre du maintien.

Et ça tombait bien j’avais en stock ce tissu AnnaKaBazaar acheté à un vide tissus de France en stock. C’est un tissu 100% coton, fin mais pas trop qui est parfait pour ce type de robe. L’imprimé est très beau je trouve, très simple mais très estival aussi. J’ai d’ailleurs joué sur cet imprimé en découpant la ceinture à l’inverse du droit fil, histoire d’accentuer un peu plus l’effet de la ceinture (non en vrai je ne m’en suis pas rendue compte mais j’aime quand même beaucoup l’effet).  Sans vouloir tomber dans le narcissisme je trouve que le blanc et robe clair font bon ménage avec ma peau bronzée ^_^ Il me reste d’ailleurs assez de tissu pour me coudre une jupe. Saurez vous devinez quel patron je vais utiliser?

Il est un poil transparent et je ne m’en suis rendue compte qu’à la fin à l’essayage quand j’ai vu mon bas de sous-vêtement bleu marine en transparence. A ce moment là j’avais deux solutions : découdre la moitié de ma robe, la fermeture éclair invisible, mes surjet… pour rajouter une doublure sur le bas (le haut étant doublé mon soutien-gorge ne se voit pas) soit je décidais de ne porter cette robe qu’avec un bas de sous-vêtement couleur chair.

Réponse ….. flemme …….

C’est le seul reproche que je lui ferais à cette robe et vraiment parce qu’il faut trouver quelque chose à redire (et que par principe je suis chiante et insatisfaite). Sinon le reste est parfait et je lui prédis une longue vie 😉

Et si c’était à refaire je modifierais encore quelque chose? Et bien figurez vous que non ! Je pense avoir modifié ce patron parfaitement afin qu’il colle à ma morphologie (quoi que le dos baille un peu mais j’ai peur de perdre de l’aisance si j’ajuste trop ….;-) quelle chiante je fais hein?)

Et la photo bonus spécial mistral :

burda juin 2016 - août 2016


DETAILS TECHNIQUES :

FOURNITURES :

  • 1,5m de coton fin AnneKaBazaar (qui n’existe plus?)
  • Une fermeture éclair invisible blanche

MODIFICATIONS :

  • Création d’une taille 34
  • Fronces au lieu de plis plats pour la jupe
  • Reprise du décolleté qui baillait légèrement.
  • – 1cm de hauteur des bretelles devant et dos (soit – 2cm au total)
  • Couture du décolleté à 1cm au lieu de 1,5cm afin qu’il soit moins plongeant

 

23 commentaires sur “Pause estivale

  1. cha_mallow dit :

    Elle est tellement belle cette robe, et tu as raison ça se marie à merveille avec ta peau bronzée 🙂

    Bon je viens de me la mettre en tête de liste de tout ce que je dois décalquer ce weekend, reste à trouver le tissu adéquat (j’ai un satin de coton bien fleuri qui me fait penser à ta première version, on va voir si j’ose^^).

    En tout cas tu as bien raison de rentabiliser ce patron, il est juste splendide!

  2. Lise Tailor dit :

    J’adore Sandra !! J’ai acheté ce Burda notamment pour cette robe mais je n’ai pas encore eu le courage de m’y attaquer. Ta version est si jolie que je vais sûrement m’y atteler. Bises !

  3. Atelier de Claire dit :

    Vraiment ravissante cette nouvelle version ! Le choix du tissu est très joli aussi et le tout te va à merveille !
    Tu as réussi les ajustements parfaits, bravo !
    Bonne reprise de la couture après ta pause « juilletesque » en famille.

  4. la_colline_aux_lapins dit :

    Magnifique! et merci pour toutes ces précisions techniques, si précieuses, et qui m’inspirent beaucoup quand je dois faire des modifications.

  5. LA SOURIS GRISE dit :

    Ce tissu est superbe et met beaucoup mieux en valeur le modèle qu’avec le tissu à fleurettes de ta précédente robe.
    Elle te va à ravir et au teint te correspond mieux, toi qui a le teint mat.
    Ce magazine Burda de juin 16 est vraiment très réussi, possède de nombreux patrons accessibles et actuels à contrario de celui de juillet !!
    Bravo pour tes modifications !

  6. Lili du Breizhil dit :

    La robe, le tissu, c’est vraiment joli. Ça fait beaucoup de modifications, mais ça en valait la peine vu le résultat. A bientôt.

  7. ema family dit :

    ta sublime version a été pour moi le déclencheur pour recoudre du Burda : je me suis réalisée la même robe, en enlevant également un peu de longueur aux bretelles et en remplacant les plis par des fronces et j’en suis super contente !! merci pour cette inspiration !

  8. Carole dit :

    Trop belle ! Et je trouve qu’elle te va encore mieux que la première version (sans doute dû à ton teint bronzé !). Pfff, je ne l’ai toujours pas faite, et je crois que ce ne sera pas pour cet été… Je pensais qu’un tissu avec un peu d’élasthanne serait préférable à du coton, tu en es contente apparemment ? Le buste et la ceinture ne te serrent pas (surtout en fin de journée) ? Allez, quand je m’y mettrai, je me rappellerai de tes articles dessus ! Merci infiniment ! Bises ensoleillées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *