Le pied marin

Oh ça y est j’ai enfin retrouvé un peu d’inspiration pour mes titres 😉 D’ailleurs entre nous je dois avouer que je n’ai absolument pas le pied marin. Les trajets en ferry pour allez en Corse se sont effectués sous somnifères et la seule virée en bateau sur un voilier a été très … mouvementée !

Mais revenons à nos petits moutons de couture avec ma nouvelle robe plantain babydoll. Depuis le temps que je la voulais celle-ci ! Il faut dire que les rayures style marinière et moi c’est une grande histoire d’amour, j’ai même un tableau Pinterest réservé à ce style mais encore faut-il trouver le bon tissu.

Plantain 1

Plantain 2

Plantain 3

Plantain 4

Plantain 5

Plantain 6

Plantain 7

Plantain 8

Une fois n’est pas coutume je ne vais pas vous écrire un pavé sur cette robe parce que soyons honnête deux minutes après mes trois précédentes versions j’ai fais le tour du patron mais ce n’est pas pour autant que je ne l’aime plus.

Toujours un plaisir à coudre et toujours un plaisir à porter. J’ai modifié le patron selon les indications de Paunnet et j’ai coupé les manches courtes comme pour ma troisième version pour pouvoir la porter dès maintenant.

Pour cette version d’ailleurs, j’ai testé pour la première fois l’élastique transparent  (lien dans le récapitulatif en fin d’article) et c’est pas mal. En effet l’élastique que j’ai utilisé est très élastique (!!), se couds facilement et n’est pas très épais ce qui a facilité ma couture des côtés de robe. Sur mes précédentes versions j’avais eu du mal à bien aligner mes coutures de taille à cause de l’épaisseur de l’élastique classique ce qui n’a pas été le cas ici.

Par contre comme vous pouvez le voir je l’ai beaucoup moins ajustée au niveau de la taille que les précédentes car mon tissu n’étant pas spécialement élastique je n’aurais pas pu l’enfiler. Je trouve que ça lui donne un autre style mais j’aime bien aussi. Les photos ont été faites à la sortie de mon boulot ce qui signifie que cette robe a été portée toute la journée et je peux vous dire que si je devais noter son confort ce serait 5/5.

Bon pour les raccords : je peux mieux faire 😉

Plantain 9

Plantain 10

Plantain 11

Plantain 12

Plantain 13

Plantain 14

Plantain 15

Le tissu provient du marché de la plaine à Marseille. Je l’ai trouvé lors de notre dernière virée avec les filles du MSS . Quand je l’ai vu je suis tombée amoureuse de ce tissu (maintenant que vous avez vu mes podcast vous savez que c’est possible), il avait le tombé que je voulais, il était fluide, d’épaisseur moyenne mais (il y a toujours un mais) il n’était pas vraiment élastique (entre 10 et 20% en tirant beaucouuuuuuup dessus). J’ai pas mal hésité à le prendre d’autant qu’à un endroit sur le tissu les rayures étaient bleu ciel! Étonnée j’en ai parlé au vendeur en lui disant que son tissu avait un défaut mais celui-ci m’a indiqué que ce n’était pas un défaut mais un motif qui se répétait tout les mètres! Et il me certifiait que c’était du jersey Lacoste.

Bon entre nous à ce prix là (2 euros le mètre) je n’ai pas vraiment cherché, j’ai pris les trois derniers mètres et je suis partie. J’ai réussi à découper mes pièces entre les « motifs » bleu ciel et il m’en reste encore un peu. J’ai très envie d’une version classique du sweet Ondée (en agrandissant la ceinture de taille à cause du peu d’élasticité de mon tissu. A voir)

Et pour le fun j’ai eu l’idée de rajouter ce petit nœud en cuir de chez Little Fabrics. Je trouve que ça apporte une petite touche girly qui me plait bien. Big pensée pour Anna qui a elle aussi réalisé une robe similaire la semaine dernière et qui fait partie de la #teambowaddict


details techniques :

Fournitures:

modifications :

  • Jupe coupée en hauteur de 45 cm au lieu de 57 cm

Bonne semaine !!!!!!

24 commentaires sur “Le pied marin

  1. Anja dit :

    J’adore ce style! Et pourquoi pas tenter une cardigan Ondée si le tissu n’est pas vraiment élastique? Moi je viens de commander un molleton chez the Sweet Mercerie prévu à cet effet…

  2. stordigot dit :

    J’ai une plantain babydoll coupée dans un tissu marinière aussi, je dois juste trouver le temps de l’assembler. ^^
    Donc, ça va sans dire que j’adore ta version et le petit nœud rouge est trop chou, j’adore ce petit détail et j’adoooooooore les nœuds. 🙂

  3. Chrisou dit :

    Ah! je l’aime beaucoup celle-ci !! Il faut dire que je suis comme toi, j’adooore les rayures marin . Cette robe est super jolie et le petit noeud en cuir rouge lui apporte beaucoup de fun . Un petite question technique : comment mesures tu l’élasticité d’un tissu ?
    Bonne journée ( ici il pleut à verse , les légumes et les fleurs sont contents et les petits oiseaux aussi !!).

  4. dame etcaetera dit :

    J’adore !!!! elle ta va super bien !! moi aussi je suis fan des rayures marines, ça sent le printemps et les beaux jours avec leurs ballades à la plage ! Il va vraiment falloir que je m’attelle à cette version de robe aussi, je suis fan fan fan !

  5. Omouille dit :

    Je te trouve bien dur avec tes raccords. Ils sont quand même très bien! On a vu et revu cette robe sur la blogo mais ta quatrième version si je comprends bien donne un coup de fraîcheur à ce tuto! J’aime beaucoup et quelle chance de pouvoir porter des manches courtes dès maintenant…. Je suis jalouse!!!

  6. jamoneau dit :

    Bonjour sandra, très mignonne cette petite robe et dans ce tissu ça rend bien, j’ai une petite question, est ce facile de coudre l’élastique à la taille car c’est pas ma spécialité, de tiré l’élastique en même que piqué, j’aurai bien aimé commandé le patron. J’ai regardé tes vidéos et j’ai bien aimé avec les conseils et toutes tes créations. Je suis fans des podcasts fille d’hiver, cocotte knitt, avec tout ce que j’ai vue ça m’a donné envie de débuter dans le tricot (un châle) pour le début. Bonne continuation. Myriam

  7. Hélène dit :

    Celle-ci est peut-être moins ajustée à la taille que les précédentes, mais elle demeure très seyante. Encore bravo. Pour ma part, j’ai toujours du mal à acheter des rayures, car sur le rouleau, l’effet optique est presque douloureux ! Par contre, une fois le vêtement cousu, l’effet n’est plus le même. Heureusement!

  8. Juliette dit :

    Je repousse encore le jour où je me frotterai au jersey, mais ta robe me donne envie de me lancer là tout de suite ^^ Encore une fois c’est une très jolie réalisation que tu portes à merveille, et ces rayures !!!

Répondre à Hélène Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *