La sureau d’été

Cela fait un moment que j’ai envie de vous parler de cette petite robe. Certaines l’ont vu en avant première sur Instagram et d’autres en ont entendu parlé lors de mes podcast et enfin je suis prête à vous en parler.

A la base (au mois d’avril) alors que j’étais en pleine frénésie de couture, à la recherche du prochain modèle à coudre qui ferait battre mon coeur, je suis retombée sur cette photo sur Pinterest :

0d4870455bf1bee1f3db83e169841a58

Et là mon cerveau à commencer à chauffer, je m’y voyais déjà en plein été avec cette petite merveille sur le dos et surtout je voyais le Pattern Hacking venir gros comme une maison en prenant le corsage de la Robe Sureau de Deer & Doe. Au final ma version n’y ressemble pas exactement mais l’idée est là et vous n’imaginez pas à quel point je l’aime.

Sureau d'été

Sureau d'été

Sureau d'été

Alors pour arriver à ce résultat je me suis servie de deux patrons de D&D : La Sureau pour le corsage de devant et les jupes devant et dos, et la Centaurée pour la pièce de corsage dos.

Pour cette version que j’ai voulu entièrement boutonnée sur le devant afin d’éviter de mettre une fermeture éclaire pour l’enfiler (entre nous à cause/grâce à mon absence de poitrine j’arrive à l’enfiler sans la déboutonner) j’ai modifié le corsage de Sureau au niveau de l’encolure, de l’emmanchure et de la patte de boutonnage (que j’ai élargie et rallongée). J’ai fais deux tests pour arriver à ce résultat et j’en suis plutôt satisfaite.

Pour le dos j’ai commencé à essayer de modifier le dos de Sureau mais quand j’ai vu que la pièce de dos de Centaurée correspondait exactement sur les côtés avec le devant de la Sureau je ne me suis pas prise la tête.

Sureau d'été

Sureau d'été

Sureau d'été

Sureau d'été

Ce que j’aime avec cette robe c’est son confort absolu. Si vous avez déjà cousu la Robe Sureau vous savez que cette robe est ajustée au niveau de la poitrine mais reste « large » au niveau de la taille. Le modèle est ainsi fait (comme pour Centaurée d’ailleurs) et c’est ce qui me plait le plus. J’ai l’impression de ne rien porter quand je l’ai sur le dos. Et le plus c’est ces petites bretelles fines idéales pour les grosses chaleurs du Sud de la France qui ont été faite avec un biais maison dans le tissu de la robe.

A la base j’avais l’intention de proposer un Pattern Hacking pour cette robe mais avec le recul je ne pense pas. Pour la réaliser j’y suis allez un peu au pifomètre au début et ça a plutôt bien marché pour moi et ma morphologie d’adolescente pré-pubère. Ce que j’ai fais c’est que je me suis positionnée devant un miroir avec mon corsage devant moi et que j’ai noté où je voulais que les bretelles devant arrivent. J’ai noté ce point sur mon patron et j’ai retracé ensuite les emmanchures et le décolleté (seulement l’arrondi entre la bretelle et le milieu du corsage). Pour cette version entièrement boutonnée j’ai pris la largueur de la patte de boutonnage du patron Bruyère que j’ai rallongé de la longueur de ma robe et j’ai rajouté une parementure pour le décolleté. Et les bretelles sont réalisées avec un biais maison qui finit le dos de ma robe, puis les emmanchures et forme les bretelles devant (même principe que Centaurée)

Pour information avant de modifier mon patron initial de la Sureau j’avais déjà procédé au préalable à un SBA (ajustement pour petites poitrines).

Sureau d'été

Sureau d'été

Sureau d'été

Sureau d'été

Pour le tissu j’ai utilisé un coton acheté chez Anna Ka Bazaar (qui n’existe plus) lors de mon anniversaire en avril. Prévu initialement pour une centaurée je n’avais acheté qu’un mètre mais quand j’ai eu cette robe en tête je savais que je lui réserverais un autre sort.

C’est un coton, fin (plus fin que du liberty pour vous donner un ordre d’idée) un tout petit peu transparent mais vraiment pas gênant (j’en avais parlé lors de mon premier podcast si vous voulez voir comment ce tissu « évolue » en vidéo). Très agréable à coudre et encore plus à porter.

J’ai un peu pesté lorsque que j’ai cousu mes 19 boutonnières mais j’avais dans la tête une robe entièrement boutonnée avec des petits boutons blancs assez resserrés les un des autres… Un peu folle la fille mais que voulez vous quand j’ai une idée en tête.

Cette robe je l’ai porté déjà une bonne quinzaine de fois depuis que je l’ai cousu au mois d’avril. Je l’a porte le week-end en petite bretelle quand il fait très chaud ou avec mon sweat Ondée blanc quand il fait un peu plus froid. C’est mon coup de coeur de l’été. Emilie (le papillon) a écrit un jour à propos de la Robe Moneta que s’il ne devait y en avoir qu’une ce serait elle. Pour ma part j’ai toujours pensé que Centaurée était de ce genre de robe mais je me demande si je ne préfère pas celle ci à mes Centaurée que j’ai déjà en trois exemplaires. Dingue non?

Sureau d'été

Sureau d'été

Sureau d'été

Sureau d'été


details techniques :

  • Robe Sureau modifiée de Deer & Doe pour le corsage et les jupes et Robe Centaurée seulement pour la pièce dos
  • Taille 34
  • Niveau Débutant
  • Marges de couture de 1,5cm incluses

fournitures :

  • 1m de coton fleuri de chez Anna Ka Bazaar
  • 19 boutons blancs de chez Super U

modifications :

  • SBA selon le tuto de Deer & Doe
  • Modification de l’encolure et des emmanchures
  • Rajout d’une patte de boutonnage

Et comme je trouve que ce post n’est pas assez long, je vous montre mon dernier petit sweat Ondée avec lequel je porte ma robe le matin ou le soir quand les chaleurs redescendent un peu 😉

Sweat Ondée

Sweat Ondée

Sweat Ondée

Sweat Ondée

Bon on ne va pas refaire une tartine sur le sweat Ondée puisque vous commencez un peu à connaître. Pour cette version j’ai fais la version manches courtes et encolure dégagée.

Je n’ai absolument rien changé au patron.

Sweat Ondée

Sweat Ondée

Sweat Ondée

Pour le tissu j’ai utilisé un jersey de chez Pretty Mercerie dont j’ai aussi parlé dans un de mes podcast.

J’étais un peu déçue de ce tissu en le recevant parce que je le trouvais un peu trop transparent. J’ai choisi un jersey blanc afin de pouvoir porter ce petit sweat avec mes autres robes Centaurée avant qu’il ne fasse trop chaud et c’est impossible. Il n’y a qu’avec cette robe (ou avec des jupes taille haute) que je peux le porter. En effet le tissu de la robe étant de couleur clair sans couleur flashy la transparence ne me dérange pas alors qu’avec mes autres robes ça me gêne un peu plus, je trouve ça moche.

Bref, jersey pas mal, beau tombé mais évitez le blanc car transparent.


DETAILS TECHNIQUES :

  • Sweat Ondée version manches courtes et encolure dégagée de Deer & Doe
  • Taille 34
  • Niveau 2/5
  • Marges de couture de 1 cm incluses

FOURNITURES :

MODIFICATIONS :

/


Bonne semaine 😉

23 commentaires sur “La sureau d’été

  1. Unchas dit :

    Elle est super joliiiiiiiiiiiiie j’en veux une comme ça aussi !
    Je trouve ça très élégant tous ces petits boutons … ton envie de coudre est revenue du coup ? parce que la mienne est en vacances depuis 2 bonnes semaines 🙁

  2. LouiseD dit :

    Oulala, mais qu’elle est belle. Je l’avais déjà vue sur IG mais là, je la découvre mieux. Elle est vraiment parfaite et c’est un super détournement de patron, très inspirant 😉 Un grand bravo pour ce joli hacking !! En effet, elle doit être super confortable. Quand il fait chaud, pareil que toi, mes Centaurée sont les seules robes que je supporte.

  3. loumina dit :

    MAGNIFIQUE, une fois de plus.
    Je suis fan de ton univers. J’aime tout ce que tu fais. J’aime tes créations tout comme mes filles de 15 et 17 ans et prend souvent tes créations en référence pour leur choix.

    Bravo

  4. Le Papillon dit :

    Elle est vraiment craquante comme tout, j’adore particulièrement les fronces sur le corsage devant ! Et bravo pour les 19 boutonnières, les 15 de Bleuet m’avaient déjà semblé interminables…alors chapeau !

  5. Sophie dit :

    Bonjour Sandra, je fais partie de tes lectrices invisibles, c’est-à-dire que je consulte ton blog très très fréquemment mais sans laisser de commentaire (sauf une fois!). Mais là, je ne résiste pas, je dois te le dire: cette robe est magnifique. Je crois que c’est la coupe de mes rêves et moi qui suis débutante, je me la fixe en objectif, dès que j’aurai plus de technique et d’expérience.
    D’ailleurs pour commencer, j’aimerais tenter un petit débardeur d’été et je voulais te demander s’il est possible d’obtenir une copie de la pièce du haut (en fait, c’est pour le décolleté, je n’arrive pas à trouver un décolleté qui me convienne, mais celui-ci est vraiment parfait) pour que j’essaie de bidouiller quelque chose de similaire?
    Merci, et un grand bravo, je suis vraiment admirative de ton travail et de ta conception du blogging…

Répondre à Laeti bout d fil Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *