GRAOU POWER

Afin de ne pas vous écoeurer avec mes robes-chemises en chambray faisons une petite pose pour parler des patrons de Jamie Christina et plus particulièrement de la Miz Mozelle.

Cette créatrice je la connais principalement grâce à Clo et à sa fameuse Miz Mozelle de novembre dernier. Rappelez vous, une petite merveille de robe, une association de tissu avec un patron comme j’en ai rarement vu, bref un de mes top 3 de ses créations. C’est depuis cette période que j’ai envie de la faire mais que voulez vous l’hiver est arrivé, pas très envie de me coudre une robe à manches courtes, pas d’association de tissu en tête, bref cette idée est restée dans un coin de ma tête… Et puis il y a environ un mois j’ai vu que Jamie Christina avait sorti le patron en PDF, ni une ni deux, j’y ai vu un signe du destin, je me suis emparée de ma baguette magique (comprenez ma CB) et j’ai craqué. Je suis une faible fille je sais…

96387308

96387318

96387325

96387336

Ce patron avait tout pour me plaire, une coupe sympa, un joli décolleté en goutte, un col de petite fille sage et de jolis mancherons. Du coup j’y suis allée les yeux fermés, finger is the noze, même pas peur! J’ai coupé directement dans mon tissu graou power acheté chez Mondial tissus en même temps que le chambray et que la viscose-coton de la Centaurée. Bon franchement la prise de risque n’était pas très grande étant donné que ce patron ne comporte aucune pince de poitrine ou de taille et que l’effet recherché est une robe blousante à la taille.

96465653

96465665

Le montage du décolleté en forme de goutte ne m’a absolument pas posé de soucis, les explications sont claires et très compréhensible même si vous l’aurez surement remarqué j’ai préféré faire un biais rentré vers l’intérieur plutôt qu’un biais à cheval. Bon ok je l’avoue je ne l’ai pas fait exprès, c’est une fois la robe finie que je me suis rendue compte de mon « erreur ». Du coup le décolleté est légèrement plus plongeant qu’il ne devrait l’être mais ça ne me dérange pas. Par contre j’ai bien pesté pour ce col! Comme Clo je me suis moi aussi retrouvée avec un col monté à l’envers. En fait sur le schéma (photo ci-après) on pourrait croire qu’il faut positionner le col à l’intérieur de la robe (endroit du col contre envers du corsage) alors qu’en fait il faut bien le positionner sur l’endroit du corsage. En y repensant je trouve que c’est logique de mettre le col au dessus et non en dessous …

96465989

J’ai également remonté la taille de quelques centimètres car en essayant le corsage je me suis rapidement rendu compte que ma taille naturelle était plus basse que la taille du patron. J’ai donc simplement coupé quelques centimètres en bas de mon corsage pour le remonter.

96466160

96466207

96466279

Niveau confort elle obtient une des pires notes pour la simple et bonne raison que je n’aime pas les tailles élastiquées! J’aurais pu m’en rendre compte plus tôt vous allez me dire mais c’est avec cette robe que je l’ai compris. En effet la taille est marquée par une coulisse dans laquelle on insère un élastique. Et moi je trouve que ce n’est pas du tout confortable. Je pense donc que si je devais la refaire, je ferais le devant d’une seule pièce (idem pour le dos) et je ceinturerais le tout seulement avec la ceinture. Et pourquoi pas coudre des passants sur les côtés pour éviter que la ceinture ne se fasse la malle. Idée à réfléchir.

Niveau dressing 3/5 car c’est un style de robe que je n’ai pas forcément dans mon dressing, ni la couleur d’ailleurs mais ça reste une robe et on sait toutes (et tous?) que je n’ai aucun manque à ce sujet…

Même note pour le seyant. Elle me va bien mais le style blousant n’est pas forcément ce que je préfère. Je trouve que les « bourrelets » de la robe sur les côtés ne lui rendent pas justice (certainement dû à cette taille élastiquée…) Le col rebique un peu devant (grrr) et les épaules tombent un peu trop bas à mon goût également…

Quant au coût il tient compte du prix du tissu (15€ le mètre et j’en ai utilisé deux), du prix du patron (environ 8€ pour le patron PDF après conversion) et du prix du fils (1€ par principe).

Maintenant petit débat du jour : POUR ou CONTRE les patrons PDF?

Je vous avoue que je suis assez mitigée sur ce cas-ci. Voici donc selon moi une petite liste des avantages et des inconvénients de ceux-ci :

AVANTAGES :
* Réception des patrons immédiates,
* Pas de recopiage du patron sur du papier de soie (ou bâche transparente à peinture), je coupe ma taille directement dans le papier (parce que franchement une fois que vous avez assemblé 50 pages A4 vous n’avez aucun envie de recopier encore les pièces du patron!)
* Bien souvent les patrons PDF sont moins cher que les patrons pochettes

INCONVENIENTS :
* achat bien souvent compulsif
* Usure du patron : pour ma part, je range mes patrons dans des grandes enveloppes A4+. Pour mes patrons pochettes, je les recopies sur de la bâche à peinture (transparente) et le fait de les plier ne les abime nullement. La bâche de peinture est souple et se plie et déplie très facilement. Ce qui n’est pas le cas du papier A4 d’imprimante. J’ai remarqué que quand je dois réutiliser un patron PDF celui ci à mes plis marqués et j’ai du mal à bien l’applatir sur mon tissu…
* Comme je coupe directement dans ma taille, si je devais refaire la création dans une autre taille je devrais automatiquement réimprimer le patron
* Coût du papier + du scotch
* Difficulté pour le rangement

Un commentaire sur “GRAOU POWER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *