Automne – Hiver #4 : la jupe boutonnée

La semaine dernière Pauline a dévoilé son dernier patron : la Jupe Rosari. Quand celle ci m’a envoyé le dessin technique en vue du test début septembre j’étais comme une folle. Cette jupe c’était (presque) ce que j’avais en tête dans mes envies de cet automne-hiver. D’ailleurs j’avais repéré pas mal de petit look sur Pinterest avec ce style de jupe ^^

Et bien évidemment en grande fan absolu de camel en ce moment je ne pouvais pas résister à la faire de cette couleur pour ma version finale.

Rosari skirt - octobre 2015

Rosari skirt - octobre 2015

Rosari skirt - octobre 2015

Rosari skirt - octobre 2015

Cette petite jupe a un côté très année 70 qui n’est pas pour me déplaire. J’aime beaucoup son côté trapèze sur les côtés et boutonnée devant. Ce sont ces deux détails qui m’ont plu en premier.

Pour information, cette jupe est une jupe taille haute c’est à dire que la ceinture arrive pile poil au niveau de ma taille naturelle (c’est à dire pour mon cas à 2-3cm au dessus de mon nombril). De toute façon je ne pourrais pas la porter plus bas ça ne passerait pas.

Elle ne possède pas d’élastique à la taille et pourtant je n’ai pas ressenti une grosse gêne tout au long de la journée. Certes ce n’est pas la jupe la plus confortable que je possède mais je n’ai pas eu l’impression de revivre en l’enlevant le soir  comme ça a pu m’arriver avec certaines jupes ^^’ Bref pas désagréable à porter.

Niveau « accessoires » Pauline nous gâte encore une fois avec pas moins de 4 types de poches différentes (Pauline c’est LA reine des poches). Et pourtant malgré toutes ces options j’avoue que moi je reste une grande adepte du classique. Ma version test et ma version finale ont été réalisées avec les poches classiques type jean et c’est de loin la version que je préfère. Intemporelle. Je ne déteste pas les autres poches, juste que je les aimes moins (même si la version d’Annie Coton est sublime. Le tissu y joue pour beaucoup). Enfin après c’est une question de goût.

Par contre pour la version poche en jean n’imaginez pas pouvoir vous balader avec la main dans votre poche tout au long de la journée. La poche a ici plus une fonction de décoration qu’autre chose. Je trouve qu’elle est assez petite en hauteur. Je m’en fiche un peu j’avoue utiliser très peu les poches de mes vêtements 😉

Rosari skirt - octobre 2015

Rosari skirt - octobre 2015

Rosari skirt - octobre 2015

Niveau patron et explications je n’ai rencontré aucun soucis. Le montage de la patte de boutonnage est assez astucieux, mais par contre il ne permet pas de raccourcir la jupe. Je m’explique. Il m’arrive assez souvent de couper le patron tel quel et de régler la hauteur finale de ma jupe/robe à la fin en faisant l’ourlet final. Ici ce ne sera pas possible parce que le montage de la jupe fait que l’ourlet est pratiquement fait au début. Mais en même temps la finition au niveau de la patte de boutonnage devant est très bien faite et la jupe est aussi jolie à l’extérieure et à l’intérieure. On ne peut pas tout avoir vérifiez bien la hauteur finale de votre jupe avec une toile!

Lors de ma version test j’avais trouvé que la jupe version mini était un poil trop longue sur moi. Je suis plus petite que le standard de chez Pauline Alice et puis j’aime porter du court. Du coup la seule modification que j’ai faite à cette jupe c’est de la raccourcir de 2cm en hauteur. Comme je l’ai dit plus haut cette modification je l’ai faite directement sur mon patron avant de couper mes pièces pour ma version finale.

Rosari skirt - octobre 2015

Rosari skirt - octobre 2015

Rosari skirt - octobre 2015

Rosari skirt - octobre 2015

Rosari skirt - octobre 2015

Pour cette version j’ai décidé d’innover un peu niveau matière en m’essayant à coudre de la suédine souple. Jamais cousu de ma vie mais quand Estelle m’a envoyé une photo via IG en me disant que chez Mondial Tissus ils en avaient de la camel je n’ai pas résisté longtemps. Deux jours après j’étais dans le magasin le plus proche de chez moi (soit à 45min de route).

La suédine c’est un peu particulier j’avoue. Pourtant c’est très simple à coudre. Celle ci est fine ce qui a facilité la couture. Par contre je trouve que contrairement à d’autres tissus on voit plus facilement apparaître des plis, c’est plus flagrant !

D’autre part sur IG certaines m’avaient prévenues en me disant que le gros problème de la suédine c’était qu’avec des collants ça collait à la peu à la peau. Ni une ni deux j’ai directement décidée de doubler entièrement la jupe.

Bon j’avoue que sur le coup je ne me suis pas vraiment pris la tête puisque j’ai découpé en double toutes mes pièces coupées dans la suédine dans de la doublure satiné beige achetée il y a quelques années chez Monsieur Albert à Marseille. J’ai cousu ces deux pièces ensemble comme si elles n’en formaient qu’une. Résultat la jupe ne me colle pas du tout aux jambes et garde son côté trapèze! Après réflexion je me dis aussi que les plis qui apparaissent et qui me déplaise sont peut être dû à ma doublure… Je sais pas !

Rosari skirt - octobre 2015

Niveau entretien sachez que j’ai passé à la machine à laver (programme 30 degré essorage 1200 tours) un carré de 10cm de mon tissu et que niveau qualité il n’a pas bougé. Par contre mon carré de 10 cm a rétréci donc ne faite pas comme moi et lavez votre tissu avant. Moi je vais malheureusement être obligé de laver ma jupe à froid ou à la main pour éviter quelle ne rétrécisse :/

Bref comme toujours choisissez bien votre tissu pour cette jupe. Si vous aimez le côté trapèze essayez de prendre un tissu avec de la tenue, un lainage moyen à épais sera parfait. Pour ma part ma seconde version sera réalisée dans un lainage vert sapin 😉

Pour le reste que pourrais-je vous dire de plus?

Etant un peu limite niveau tissu (en fait j’ai acheté 1m de suédine quand lequel j’ai réussi à caser cette jupe et un short chataîgne !! ) mes doublures de poches et de ceinture ont été faite dans un autre tissu (des chutes d’autres créations) et j’ai préféré mettre des pressions plutôt que de tenter de faire des boutonnières sur de la suédine (Pauline et Anne si vous passez par là sachez qu’à aucun moment dans la journée elles ne se sont ouvertes ;-p ).

Conclusion : j’aime bien cette jupe, j’aime cette coupe, j’aime cette couleur mais les plis qui se forment par moment dus au tissu utilisé me gêne un peu. Ma prochaine version dans un lainage qui a de la tenue sera mieux !

Rosari skirt - octobre 2015

Rosari skirt - octobre 2015

Rosari skirt - octobre 2015


details techniques :

  • Rosari skirt de Pauline Alice, version mini et poche A
  • Taille 34
  • Niveau 2/3
  • Marges de coutures de 1,5cm comprises

fournitures :

  • 50-60 cm de suédine souple colori chamois de chez Mondial Tissus
  • 50-60 cm de doublure satiné de chez Mr Albert (Marseille)
  • 7 pressions Kam camel achetées chez Mondial Tissus
  • Quelques chutes de tissus pour la doublure de la ceinture et des poches

modifications :

  • – 2cm en hauteur

Pull kiabi (2015)
Collant – legging Gambette Box (2013)
Bottines La redoute (2015)

22 commentaires sur “Automne – Hiver #4 : la jupe boutonnée

  1. angeeza dit :

    Très jolie ! C’est vrai qu’elle ressemble beaucoup à la jupe en Jean de mes …. 18 ans ! Je j’adorais, et n’envisage pas d’en remporter, elle n’est plus adaptée à ma morphologie. Par contre, je me laisserais bien tenter par la matière ! Une fois de plus, un post très complet.

  2. Emma dit :

    Alors moi qui suis une fille en pantalon j’ai complètement craqué sur ce modèle!!! Ta réalisation est vraiment très jolie!! L’idée de la suédine est parfaite, bref j’adore ta réalisation!!! bonne soirée. bizzzz

  3. Le Xénope dit :

    Très joli ! Plus je vois cette fameuse rosari plus j’ai envie de m’en faire une version mais je n’ai pas encore trouvé THE tissu. La suédine camel renforce le côté 70’s je trouve mais tu la portes très bien et j’adore aussi tes chaussures. Pour les plis par contre on ne les voit quasiment pas !

  4. corinne dit :

    superbe jupe , la couleur est parfaite mais Attention !!! la suédine ne se lave pas ! elle s’entretient avec une brosse gomme a nubuck , bicarbonate de soude pour les taches , ou vapeur .

  5. addictiph dit :

    Très jolie jupe!
    J’aime beaucoup la suédine camel moi aussi. J’aimerais bien me faire une pièce avec ce tissu et une des versions de Pauline Alice me semble pas mal… J’avais peur d’être serrée au niveau du ventre (j’ai le même problème que toi) mais après avoir lu ton article…pourquoi pas?

  6. Julchen dit :

    Très jolie jupe ! Tu as eu plus de chance que moi chez MT, j’y suis allée, plus de suédine… A la place, j’ai pris du jean un peu stretch, tu crois que ça irait pour ce patron ? J’hésite sinon à l’utiliser en chardon ou anémone. Il est d’épaisseur moyenne je dirais.

  7. Manga Monchat dit :

    Superbe! Le coloris ,la matière,la forme j’aime tout! En général, j’aime plus les robes que les jupes mais celle-ci me plait bien ( par contre avec des  » vrais » boutons car j’aurais trop peur qu’en m’asseyant les pressins s’ouvrent!!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *