ATELIER DE DINA #3

Aujourd’hui on poursuit encore un peu l’été avec un petit sweat ondée dans une petite tuerie de jersey 😉

Ondée

Ondée

Ondée

IMG_4254

C’est le troisième tissu que j’ai testé dans le cadre de mon partenariat avec l’Atelier de Dina : un jersey Nani Iro orange/crême tout léger tout doux.

Pour ce tissu je voulais un patron tout simple qui puisse mettre en valeur le motif léger du tissu et qui soit aussi très confortable. Le sweat Ondée est donc devenu une évidence.

Pour ce patron je n’ai pas plus grand chose à dire puisse que j’en suis à ma quatrième version, toujours autant de plaisir à le coudre (entièrement à la surjeteuse) et à le porter avec mes jupes tailles hautes.

Autant pour les versions « fraiches » j’aime la version manches longues avec l’encolure près du cou et col, autant pour l’été je trouve que la version manches courtes et décolleté est vraiment LA version à avoir.

Pour cette version je n’ai apporté aucune modification au patron d’origine et il tombe nickel avec ma jupe chardon confort en chambray.

Bref pas grand chose à vous raconter niveau patron, pour moi Ondée + chardon confort c’est un combo gagnant 😉

Ondée

Ondée

IMG_4358

Pour le tissu je vais être un peu plus bavarde ^_^

Cela faisait un moment que j’avais envie de tester ce jersey Nani Iro et j’avoue que je ne suis pas déçue. Ce jersey c’est une petite tuerie ! Ce qui m’a sauté aux yeux la première fois que je l’ai touché c’est sa douceur. C’est un jersey qui est composé de deux épaisseurs très fines. Une épaisseur avec le motif (l’extérieur du tissu) et une épaisseur avec un jersey de même qualité uni pour l’intérieur du tissu. Du coup il est aussi doux sur l’extérieur que sur l’intérieur.

Niveau élasticité on est plutôt vers les 40-50% donc assez élastique et c’est un jersey assez mou alors attention au projet que vous voulez faire avec. Si vous souhaitez un jersey avec une certaine tenue pour une robe celui ci ne conviendra pas mais pour un Ondée ou un Plantain je trouve que c’est bien (faut aimer le côté un peu mou bien sûr).

Par contre il y a deux petites choses qui me gêne :

  • La Laize de 80 cm : Pour moi c’est LE plus gros défaut de ce jersey. Il est magnifique mais avec une largeur de 80 cm faut bien réfléchir à ce que vous allez en faire. Pour cet Ondée manches courtes j’ai utilisé 1m50 en taille 34 et croyez moi il ne fallait pas moins de tissu !
  • Il est un poil transparent : Sur les photos ça ne se voit pas tant que ça parce que j’ai un soutien gorge couleur chair sauf pour les bretelles qui sont blanches (allez savoir comment mais j’ai perdu mes bretelles couleur chair) qui elles se voient un peu (cf photo suivante). C’est un détail mais ça veut aussi dire que je ne mettrais pas ce sweat avec une robe en dessous sinon on verrait le motif. A ne porter qu’avec une jupe taille haute + SG couleur chair.

Et puis c’est tout, je suis très contente de la qualité et de ces petits motifs très léger dans les tons pastels. Parfait pour la dernière cousette de l’été je peux donc m’atteler à mon futur look Automne – Hiver.

Ondée

Ondée

Ondée

Je voulais aussi profiter de ce post pour vous remercier pour tous vos petits mots, petits commentaires à chaque fois que je poste un article, à chaque publication sur IG, à chaque podcast… Ce sont toujours des petites attentions qui me touche énormément. Merci aussi pour votre enthousiasme face à ma future « collection » automne-hiver que je vais bientôt commencer à coudre, on verra si je suis à la hauteur de vos espérances 😉

Et une dernière chose parce que j’en suis très fière, hier a été publié sur Thread & Needles un article sur moi en tant que needlenaute du mois de septembre. Si vous avez envie d’en savoir un peu plus sur moi c’est ICI. 😉


details techniques :

  • Sweat Ondée de Deer & Doe
  • Taille 34
  • Niveau 2/5
  • Marges de couture de 1cm comprises

fournitures :

modifications :

  • /

 

11 commentaires sur “ATELIER DE DINA #3

  1. Anna dit :

    Ahhhhh le jersey Nani Iro!!! Je vois que tu as été aussi contente avec que moi avec le double gauze! Ce sont vraiment de superbes tissus, mais en effet la laize est vraiment embêtante (110 pour le coton) au vu du prix… mais bon on petit craquage de temps en temps quoi. Ce pull est vraiment très joli et j’ai hâte de le tester quand je n’aurais plus la bedaine, en attendant je vais m’atteler à faire l’aubépine! Hâte de voir tes prochaines cousettes d’automne! Gros bisous

  2. PouletteCoquette dit :

    Ce tissu est magnifique!! C’est bien de pouvoir avoir ton avis sur la qualité, la tenue de ce tissu car il est parfois difficile d’acheter sur le net …
    J’ai lu ce matin l’article qui t’est consacré sur Thread&Needles. Bien que tu sois dans mes liens depuis déjà pas mal de temps, cette article m’a permis de te « connaître » un peu mieux.
    Bonne continuation.
    ps: J’ai hâte de découvrir ta collection automne/hivers 🙂

  3. Hélène dit :

    Je pense comme toi au sujet de la maigre largeur des tissus japonais. En plus quand ils sont vendus au demi-mètre (souvent dans Etsy), ça revient super cher. Oui à la qualité, mais il y a peut-être surenchère là. En tout cas, je trouve que tu as trouvé le bon « petit » patron pour mettre en valeur ce magnifique, mais modeste métrage de tissu. En passant, as-tu testé les trois derniers patrons Deer & Doe? Qu’en penses-tu?

  4. Frédérique Chochon dit :

    Bravo et très bel « Ondée « . J’adore les tissus japonais (surtout pour le patchwork) et celui -ci est une pure merveille. Merci encore de nous donner tes impressions sur les tissus. Je n’aime pas aussi acheter sur le net car on n’a pas le toucher, les couleurs sur les photos ne sont pas toujours celles des tissus.
    Je n’ai pas mis de commentaire sur ton podcast mais c’est génial et j’attends le prochain avec impatience!!! J’ai fait une toile de la jupe fumeterre en velours , c’est le seul morceau en 3 m que j’avais et c’est une horreur(poids et raideur).. Le choux du tissu est primordial…. Tu le répètes assez souvent. A très bientôt !!!

  5. Marie-Hélène dit :

    Très sympa ce sweat et dans un beau tissu. Merci de tous tes articles qui nous donnent envie de coudre et nous font apprécier tes travaux. Je viens de lire l’article, chapeau, tu travailles beaucoup et de belles ambitions dans la couture, que tu nous fra profiter j’espère.
    Bonne soirée

  6. Framboise dit :

    Bonjour,
    J’aurais une question technique. Tu dis que tu as fait tout ton sweat à la surjeteuse. Je voulais savoir quel modèle de surjeteuse tu utilises, et aussi si elle fait des coutures d’ourlet similaires aux coutures à l’aiguille jumelée (et si oui, est-ce que la plupart des modèles le font ?). Je vois que pour ce modèle, ce n’est pas nécessaire, mais pour Plantain c’est utile par exemple. Je pose la question car je cherche à en acheter une en ce moment, et je suis un peu perdue. Je pose également la question, car mon ancienne machine à coudre m’a lâchée, et que la nouvelle qu’on m’a offerte n’est pas équipée d’un dispositif pour l’aiguille jumelée (et elle ne fait pas de point stretch non plus), donc j’aurais voulu savoir si je peux avoir ça avec une surjeteuse.
    Bon je m’éloigne un peu du post là, même si j’adore ce jersey, il est vraiment chouette. Ton post m’a permis de découvrir ces tissus Nani Iro, superbes, je craque pour water windows ^^

    Merci d’avance en tout cas, si tu peux m’éclairer un peu. Et continue, j’adore ton blog.

    • Sandra dit :

      Oui en effet le sweat ondée a été cousu entièrement à la surjeteuse. Mon modèle c’est une BROTHER 3034 D qui est une surjeteuse « classique » donc pas de point double. Je n’ai pas connaissance de surjeteuse qui le fait d’ailleurs mais il faut se renseigner je ne suis pas experte en la matière.

      Personnellement je préfère avoir une bonne machine à coudre qui fait point élastique, aiguille double, boutonnière automatique, zig zag et point droit réglable et une surjeteuse classique en complément. Tu peux te passer d’une surjeteuse mais pas d’une machine à coudre.

  7. Hélène LaColombe dit :

    Très joli ! je connaissais le double gaze mais pas le jersey Nani Iro, et il est très beau.
    Petit truc : avec les vêtements clairs et légers, essaie les soutien-gorge rouges. C’est étonnant, mais avec une peau mate, c’est plus invisible que la couleur chair.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *