Archer

Aujourd’hui je reviens avec un peu de couture, ça faisait longtemps ! Pas de grande nouveauté par contre, en ce moment j’ai comme une envie de vider mon stock de tissus (ou au moins le réduire) et de piocher dans mes « anciens » patrons parce qu’il faut bien l’avouer j’aime l’idée qu’un patron puisse être utilisé dans le temps et puisse être refait à volonté en fonction des saisons.

Et ce patron même après l’avoir cousu il y a plus d’un an reste un intemporel que j’aime toujours autant.

Voici donc ma deuxième chemise Archer de Grainline avec en arrière plan mon abricotier en fleurs.

Les chemises habituellement ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. J’en ai quelques unes dans mon dressing (que ce soit du commerce ou du Home Made) mais je ne les portent pas toutes.  Fin de l’été dernier j’ai ADORÉ porter ma Mélilot blanche et quand les températures commencent à redescendre j’adore porter ma chemise de bucheronne cousue à l’automne 2015. A l’inverse ma Mélilot à manches longues à plus de mal à sortir de mon placard et mes Bruyère (ICI) aussi… je ne m’avoue pas vaincue pour cette dernière puisqu’une nouvelle version est en cours.

Mais cet hiver j’ai retrouvé le goût de porter ce type de vêtement justement. Il y a eu une période où ma chemise de bucheronne était portée toutes les semaines, avec mon short châtaigne noir (que vous avez aperçu dans mon article précédent) et un gilet mi-long noir. Une tenue vraiment confortable et qui correspond parfaitement à ce que j’aime porter en ce moment. Du coup l’idée de m’en coudre une seconde est venue assez rapidement et ça tombait bien j’avais le tissu parfait en stock pour ça. 😉

Niveau réalisation on ne va pas se mentir une chemise ça reste un beau projet, une Master pièce comme on le dit souvent et j’ai pris beaucoup de plaisir à la coudre. Je n’ai pas eu de difficulté particulière et je peux même vous avouer que j’ai survolé les explication mais en même temps je n’en suis pas non plus à ma première chemise cousue. Pour celles à qui cela peut faire peur sachez que le sew along prévu par la créatrice est très bien fait avec de très nombreuses photos (en anglais mais les photos + les explications schématiques sont assez compréhensibles).

Niveau modification comme c’était ma deuxième version de ce patron, je savais les modifications que je devais faire (en vrai mon patron était déjà modifié depuis octobre 2015…). Pour vous résumer celles-ci si vous n’avez pas envie de lire mon précédent article j’ai :

  • Réduit la largeur des épaules qui tombaient trop chez moi selon le même principe que pour ma veste Michelle de Rdc (photos explicatives dans cet article). Au total j’ai réduit de 3cm chaque épaule
  • Réduit la hauteur de mon devant et de mon dos de 2cm
  • Utilisé la variante de la poche prévue et expliquée dans le sew-along de la créatrice (et comme je manquais de tissu je n’en ai mis qu’une seule)

Et c’est tout. Je n’ai pas touché à la largeur des manches que certaines trouvent trop larges mais moi ça ne me dérange pas, je trouve que ça va avec le style de cette chemise.

Comme je vous le disait niveau tissu j’en ai utilisé un que j’avais en stock depuis au moins 2ans et demi voir 3. Ce tissu c’est le sublime chambray à pois cerise des trouvailles d’amandine. Un tissu que je m’étais offert pour un de mes anniversaires et que j’ai eu beaucoup de mal à couper au vue de son prix ! A l’époque je m’étais offert 2m de ce sublime tissu soit un coût total de 43 euros (hors frais de port) et je peux vous dire que je mets rarement autant dans un tissu mais celui là il les vaut vraiment.

C’est un tissu d’une superbe qualité, hyper agréable à coudre car il n’est pas fuyant comme certaines viscoses, très agréable aussi à porter (100% coton biologique) et réversible en plus. D’ailleurs sur ce dernier point c’est soit on aime soit on aime pas, j’avoue qu’au début ça me perturbait un peu de voir une autre couleur quand je retroussais mes manches ^^’. La seule critique que je ferais sur ce tissu (et ce ne sera pas sur son prix que j’estime équitable compte tenu que c’est un tissu biologique, teint, tissé, et dessiné en France…) ce serait sur le fait qu’il se froisse. Les photos ont été prises après l’avoir portée une journée et ça se voit. Mais encore une fois c’est parce que j’ai la critique facile et peut être que vous n’aurez pas le même avis 😉

A la base avec ce tissu j’avais commencé à me coudre une robe Sureau de Deer & Doe, il ne me manquait que la fermeture éclair et les manches à découper mais cette robe est restée au fonds de mon placard pendant plus d’un an. Au final cette robe ne me convenait plus, ce n’était plus mon style mais hors de question de la jeter et de gâcher mon tissu! J’ai donc récupéré tout ce que je pouvais de cette robe. Le reste de mon tissu non coupé à servi pour le corps de ma chemise, les jupes de la robe sureau ont servi à découper mes manches (ok pas dans le droit fil mais je m’en fiche il n’y a que moi qui le sait… enfin plus maintenant) et le haut de la robe à servi pour un ou deux bracelets de manches, les pattes de capucin et la poche. Je vous laisse imaginer le casse tête avant de couper pour savoir si j’avais assez de tissus.

Bref à la base j’avais 2m de tissu mais vu que j’avais cousu une robe avant on va dire que je n’ai utilisé qu’1m50-70 pour cette chemise.

Encore quelques photos pour vous montrer des détails de cette chemise. Toutes les parties ont été surpiquées avec un fil apparent (sauf le pied de col qui a été fixé à la main après 2 tentatives de surpiquage en machine trop moches).

En conclusion je suis fan !

C’est marrant parce que même si c’est le même patron et que techniquement c’est la même chemise je trouve que mes deux versions ne se ressemblent pas tant que ça. Le tissu de ma première chemise est beaucoup plus fin avec moins de tenue que celui ci, il est donc plus fluide et le résultat n’est pas le même par conséquent. Mais ça ne me dérange pas au contraire, j’aime les deux de différentes manières et c’est ce qui font leur charme.


DETAILS TECHNIQUES :

  • Chemise Archer de Grainline studio version A
  • Niveau 3/5
  • Taille 0
  • Marges de couture de 1/2  » (1,27cm) comprises

FOURNITURES :

MODIFICATIONS :

  • Ligne d’épaule raccourcie de 3cm selon ma méthode utilisée pour ma veste Michelle (ICI)
  • Devants et dos raccourci en hauteur de 2cm
  • Poches cousues selon la variante prévue dans le sew-along de la créatrice

27 commentaires sur “Archer

  1. chanbreg dit :

    j’aime beaucoup le tissu qui a une douce couleur qui te va bien au teint, et tu as eu raison de repartir sur une autre modèle, la chemise est super,bravo!

  2. sylou29 dit :

    superbe réalisation ! qui sera parfaite aussi avec ton short chataigne 🙂 aussi !
    quel tissu magnifique ! moi aussi je vais découper mes robes sureau 😉 je ne les porte plus non plus ….
    j’adooore ta chemise !
    bisettes

  3. Atelier de Claire dit :

    Très jolie aussi cette 2eme version ! C’est vrai qu’on ne se rend pas compte qu’il s’agit du même patron que pour la 1ere, le tissu différent y est sans doute pour beaucoup ! Celle-ci a un côté frais et printanier qui est bien agréable en ce début mars !
    Et puis, comme toujours, merci pour tes avis et conseils objectifs sur ce modèle. Je suis d’accord acec toi, la largeur des manches n’est pas choquante, vu qu’il s’agit d’un vêtement avec une certaine aisance positive.
    Belle fin de semaine, bises et à bientôt !

  4. Perrine dit :

    Cette chemise c’est LE patron à avoir ! Je te rejoins complètement sur tout : les possibilités, les styles différents… et puis qu DVD le tissu le permet un pied de col fixé à la main c’est quand même bien plus joli ! Bon il manquait les oliviers Mais unabricotier c’est bien aussi 🙂

  5. Les bricoles de Dom dit :

    Très jolie chemise ! Je crois que je la coupe me conviendrait mieux que celle de la Mélilot que je ne trouve pas très confortable dans sa version manches longues (en manches courtes, c’est un bonheur en revanche !). Celle-ci est parfaite avec son pli dans le dos, tout ce que j’aime pour donner de l’aisance ! J’ai déjà fait cette modif sur une carme ! Et comme toi, je préfère les cols cousus à la main à points invisibles, c’est une plus belle finition ! Bravo pour ce travail !

  6. Vivi dit :

    Magnifique chemise et le tissu, je comprends le désarroi quand tu l’as coupé pour une robe et que le rendu ne te plaisait pas. C’est sûr il fallait le recycler et c’est réussi, toujours de belles finitions et j’aime beaucoup ce que tu fais.
    Moi aussi, les chemises, j’en porte peu non que je ne trouve pas ça joli mais ce n’est pas trop mon style.
    Merci aussi pour toutes tes explications très détaillées.

  7. Lili du Breizhil dit :

    Je la trouve magnifique, j’aime beaucoup ce patron et les tissus d’Amandine, c’est une combo gagnante à coup sûr. Bon week-end.

  8. BGM59 dit :

    J’adore!!! Tout à fait ce que j’aime! Un bon basic intemporel avec un super tissu et une très belle couleur! Et le coton reste une de mes matières préférées à travailler et à porter… Bravo! Béné

  9. Pascale dit :

    Très jolie. Ce chambray est parfait pour ce projet. J’aime beaucoup voir l’envers du tissu d’une autre couleur quand tu retournes les manches. Tes finitions sont parfaites . Je n’ai cousu que deux chemises et j’ai encore beaucoup de mal à me lancer . Je suis encore hésitante à réaliser ce genre de pièce.

  10. Morgane dit :

    Une bien jolie chemise! 🙂

    Je voulais ajouter mes retours à propos du tissu: j’ai moi aussi craqué pour ces beaux chambrays (3 coupons tout de même!). Autant ma robe Léopoldine ne froisse que très peu (je peux la mettre facilement deux jours de suite sans avoir honte^^), autant le jupon de ma Belladone et ma jupe trapèze à 6 pans froissent autant que ta chemise. Je me demande donc si certaines coupes n’aident pas à éviter cet inconvénient.
    Une simple réflexion qui ne te privera pas des joies du repassage :p

    Bises

  11. Elise dit :

    J’adore ta version ! J’avais fait la même dans le même tissu mais le bleu et j’avais aussi ce souci d’épaules tombantes que je ne parvenais pas résoudre autrement qu’en bidouillant. Mille mercis pour ton tuto de modification des épaules qui m’avait totalement échappé jusque-là. Il se pourrait bien qu’une archer arrive sous mon pied de biche du coup 🙂 Juste une petite question : tu n’as rien modifié sur la tête de manche ?

  12. Suzanne dit :

    C’est superbe ! Merci à toi une nouvelle fois de nous proposer de très belles réalisations, et toujours un retour aussi complet sur ta couture !
    Ce tissu est sublime, et j’aime cette couleur qui te va vraiment très bien !
    Merci aussi pour ton instagram qui m’inspire énormément. Je n’avais pas réagi sur ta perte de modjo couture en début d’année, mais quand je te vois interpréter et réinterpréter des patrons « anciens », je crois que tu pourrais arrêter de regarder les nouveaux patrons, cela t’éviterait de « subir » les modes et les emballements pour des nouveautés, et tu continuerais quand même de coudre des merveilles !
    Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *